Actualité


Brésil : des moustiques génétiquement modifiés pour lutter contre le virus Zika

Avec l’approche des Jeux Olympiques, le Brésil a décidé de s’attaquer par tous les moyens au moustique Aedes aegypti, vecteur du Zika, de la Dengue et du Chikungunya. Le Brésil travaille avec l’Oxitec – société britannique spécialisée dans le contrôle des insectes vecteurs de maladies – sur un  projet de moustiques génétiquement modifiés. Des moustiques Aedes aegypti élevés en laboratoire sont donc génétiquement modifiés avant d’être relâchés dans la nature. Les progénitures de ces moustiques ne sont pas viables, et meurent donc avant de pouvoir transmettre à leur tour le Zika. Des essais plutôt convaincants ont déjà été menés dans les Iles Caïmans, au Panama, en Malaisie, réduisant substantiellement la population de moustiques.