Zones à risque de Chikungunya

Zones à risque

Le chikungunya est principalement présent en Afrique sub-saharienne, en Asie du Sud-Est et dans l’Océan Indien (depuis 2005). Le risque ne réside pas seulement dans des zones à moustiques « classiques » (marais, bord de lac, forêts, …) mais également en milieu urbain : en effet, l’Aedes – dont le moustique Tigre – est parfaitement capable de se reproduire et de vivre dans les villes.

En 2015, en France, le moustique Tigre, vecteur du chikungunya, est considéré comme actif et implanté dans 20 départements du sud du pays. Du 1er mai au 21 août 2015, on a recensé 17 cas importés de chikungunya, et aucun cas autochtone.

Cas confirmés de Chikungunya par région de surveillance renforcée, du 1er mai au 21 août pour l’année 2015
Régions Cas confirmés importés Cas confirmés autochtones
Provence-Alpes-Côte d’Azur 6 0
Corse 1 0
Languedoc-Roussillon 1 0
Rhône-Alpes 5 0
Aquitaine 3 0
Midi-Pyrénées 1 0
Total 17 0

Source: InVS