Actualité


Le Zika : des conséquences graves sur des bébés infectés in utero en Polynésie française

Le 2 décembre 2015, le bureau de veille sanitaire de la direction de la santé de Polynésie française a publié un communiqué de presse révélant des cas graves de malformations cérébrales congénitales  sur des bébés atteints in utero par le virus Zika. Entre mars 2014 et mai 2015, 18 enfants ou fœtus atteints de malformations du système nerveux central ont été identifiés. Sur ces 18, on recence 2 décès, 10 interruptions médicales de grossesses, et 6 enfants vivants avec des anomalies neurologiques de niveau variable. Pour 15 cas, le 1er semestre de grossesse s’est déroulé entre septembre 2013 et mars 2014, durant l’épidémie de Zika. Le lien entre les 2 est donc en cours d’étude, d’autant plus qu’un phénomène semblable est rapporté au Brésil où sévit actuellement une sévère épidémie de Zika.

La direction de la santé rappelle l’importance de se protéger des piqûres de moustiques pour les femmes enceintes, ainsi que d’éliminer régulièrement les gîtes de moustiques à proximité des habitations.

Pour une protection optimale, nous vous recommandons Insect Ecran Zones Infestées. Ce répulsif vous garantira une protection contre les piqûres de moustiques pendant 8h, avec une efficacité renforcée contre l’Aedes, vecteur du Zika. Il s’utilise dès 24 mois et chez la femme enceinte dans les zones à risque de transmission de maladies vectorielles. De plus, comme 40%  des piqûres se font à travers les vêtements*, nous vous recommandons de traiter vos vêtements avec Insect Ecran Vêtements Spray.

Retrouvez le communiqué de presse des autorités ici :

http://www.hygiene-publique.gov.pf/IMG/pdf/note_malformations_congenitales_cerebrales.pdf